Bonjour, bonjour,

Comme à mon habitude, j'ai délaissé mon blog pendant un bon mois, ainsi que les vôtres, je suis désolée, mais ma passion internet suit une courbe périodique qui semblerait-il atteint son maximum une fois par moi seulement! Mais ce n'est pas le plus grave, ces deux dernières semaines j'ai atteint une sorte de ras-le-bol tricotique, plus aucune envie de tricoter, moi la droguée des aiguilles, l'obsédée de l'aarêtage de fils! L'heure était grave, il fallait agir! Ceci c'est fait en plusieurs étapes:

Première étape: Il a fallu se battre contre la démotivation et se donner un bon coup de pied au derrière pour terminer d'arrêter les filsde Monsieur Rayé, j'ai été un peu aidée par l'un de mes chats qui n'a pas souhaité se faire connaître (un grand modeste je suppose), celui-ci n'a rien trouvé de mieux que vider sa vessie sur mon sac à tricot (imperméable) juste au niveau de l'ouverture et donc il a arrosé toutes les pièces de Monsieur Rayé, il fallait donc agir rapidement: Nettoyage et arrêtage des derniers fils. C'était juste ce qu'il me fallait pour que je me décide à terminer cette corvée trop longue.

Seconde étape: Une fois l'arrêtage terminer, il était temps de s'initier à la broderie, les débuts furent laborieux mais captivant. Malheureusement, une fois que le coup de main été pris, la tâche est à nouveau devenue fort ennuyante, que voulez-vous, je suis une tricoteuse et rien d'autre! Mais bon, je me suis ressaisie et admirer le résultat:

Plutôt pas mal pour une première fois, non? Il y a une chose qui m'embête, c'est que les premières broderies que j'ai effectuées sont trop souple par rapport au dernières, mais bon, le résultat est tout à fait acceptable donc pas de quoi fouetter le chat!

Quatrième étape: Hier soir après avoir terminer les broderies de la première manche, j'avais besoin de me rassurer quant au petit problème de différence de longueur entre la manche et les deux parties du corps déjà évoquée précédemment, j'ai donc cousu la manche au corps et avec un peu de goupillage tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes:


Et donc au final voici un demi Monsieur Rayé:

Il me semble que le résultat vaut bien toutes ses longues heures de souffrances! Et je dois dire que la vision de ce demi Monsieur Rayé me redonne la motivation nécessaire pour broder la deuxième manche et donc terminer ce travail de Titan! Je tiens d'ailleurs à féliciter les adeptes de FI qui doivent avoir des milliards de fils à arrêter et qui malgré tout continue à assouvir leur passion. Pour ma part, c'est pas demain la veille que l'on me reprendra à tricoter autant de raies!

Il est temps maintenant de parler de la cinquième étape, et non la moindre: Il s'agit de Monsieur Potiron! Durant ce long mois, j'ai terminé le dos:

Le résultat est très satisfaisant, mais je dois me rendre à l'évidence, ce qui me plaisait dans le projet Potiron c'était le fait de faire un projet commun et non le modèle! Je pense que si je le termine je ne le mettrai pratiquement pas du tout. J'ai donc décider qu'il était temps que Monsieur Potiron pourri retourne à la poussière, il va donc être détricoté et il devrait, si mon frère le veut bien, renaître de ses cendres et se transformer en Monsieur Phénix que voici:

Je précise: Monsieur Phénix n'est pas le charmant jeune homme mal rasé de la photo, c'est un modèle Phildar (eh oui, toujours) tiré des Irlandais 04/05, qui se réalise en quiétude colori granit, il est donc parfait! Et cette fois le modèle me plaît vraiment!

Voilà, il semblerait qu'une ére tricotesque se termine pour laisser place au renouveau! Il ne me reste plus qu'à retourner à mes aiguilles (broderie et tricot). Je tâcherai de vous donner des nouvelles avant le premier avril, mais bon, vous commencez à me connaître!

Bon tricot.